colocationok

Découvre le témoignage de Julie, 24 ans, qui vit en colocation.

Depuis combien de temps vis-tu en colocation ?

Depuis 1 an. Je vis en colocation avec une amie rencontrée à la Haute Ecole. On repart pour un bail d'un an cette année en septembre.

Pourquoi as-tu choisi ce type de logement ?

Après 5 ans dans le même kot, j'avais envie de changement. On vivait à 4 et d'une part, je souhaitais bénéficier d'un peu plus d'intimité, d'autre part, j'étais devenue la plus vieille (j'avais 23 ans) dans le bâtiment et je ne désirais plus vivre avec des tous jeunes students. L'année dernière, je n'avais plus de cours, juste un long stage et mon TFE à rédiger. Je cherchais un environnement plus calme pour travailler et rester concentrée. J'ai eu la chance d'avoir trouvé une amie proche prête à tenter l'aventure de la colocation.

Quels sont les points positifs de vivre en colocation ?

Sans aucun doute, le budget ! Pouvoir diviser les frais en deux, c'était vraiment intéressant ! Je payais finalement le même prix que pour mon kot mais pour un espace plus grand ! Quand on est étudiante c'est toujours intéressant de payer le moins cher possible. De manière générale, c'est sympa d'avoir de la compagnie au quotidien, de partager les repas, de s'encourager à travailler et à faire des pauses aussi (rires).

Quels sont les points négatifs ?

Ne pas pouvoir s'accorder de vrais moments de solitude quand on en a besoin ; respecter la liberté de l'autre (s'il fait une fête et invite des potes alors qu'on préfère justement être au calme ce jour-là). Rien d'insurmontable en soi.

As-tu des conseils pour que la colocation se passe bien ?

De mon expérience, je dirais que c'est important de bien choisir son/ses colocataire(s) et ne pas avoir peur d'être exigeant(e) quand on fait le choix de passer 24h/24h avec quelqu'un. Ne pas faire « l’erreur » de vouloir absolument vivre avec un copain/une copine car on peut très bien avoir une amitié forte et sincère et ne pas s'entendre au quotidien. Etablir rapidement des règles de vivre ensemble : comment on gère les courses (en commun ou séparément), comment on organise les armoires, qu'est-ce qu'on fait si l'un d'entre nous ramène un partenaire ou un coup d'un soir, établir les jours « de calme » et les jours où faire la fête et inviter des gens.

Et surtout, comme tout autre choix de logement, tenir compte de l'environnement général et des autres styles de personnes présentes dans le bâtiment.

Sache que lorsque que tu vis en colocation, chaque personne doit souscrire une assurance à son nom afin que chacun soit protégé, le contrat de bail doit également être signé par tous les colocataires.