Le BLOG d'INFOR JEUNES HUY asbl

28 juillet 2014

BABY sitting

Le baby-sitting est un bon moyen pour arrondir ses fins de mois. Il peut être pratiqué par des filles ou des garçons, même si c'est plutôt rare. Comme c'est une activité occasionnelle : tu ne peux pas dépasser 8 heures par semaine chez une ou plusieurs personnes. Vérifie que l'assurance familiale de tes parents te couvre.babysitter

Pour trouver un job : demande autour de toi, vois dans ton entourage s'il n'y a pas d'enfants à garder. Tu peux aussi mettre une petite annonce à la boulangerie, dans les grands magasins. La Ligue des Familles propose un service baby sitting. Les tarifs vont de 4 à 5 € l'heure et un forfait de 20 € pour la nuit.

Infos : www.citoyenparent.be/ babysitting

Posté par infor jeunes à 12:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :


La MISE en DEMEURE

enveloppe

Dans la vie de tous les jours, tu es amené à payer certaines choses (ton loyer, tes assurances, un entrepreneur, etc.) et contre ce paiement, tu as droit à certaines prestations (mettre à disposition le bien loué, assurer ta voiture, rénover ta salle de bain, etc.). Lorsque l’un ou l’autre ne respecte pas ses obligations, il est possible de lui envoyer une lettre de mise en demeure…

La mise en demeure, c’est quoi ?

La mise en demeure est une lettre officielle qui invite son destinataire à exécuter une obligation non- exécutée vis-à-vis de l’expéditeur. Elle peut porter sur la résolution d’un problème (lors de conflits entre voisins par exemple), le paiement d’un montant dû (un loyer, des travaux, une assurance, …), le respect d'un engagement contractuel (effectuer des travaux chez toi, te livrer quelque chose que tu as commandé et payé, etc.).

Est-elle obligatoire ?

Elle n’est pas toujours obligatoire. Elle est cependant vivement conseillée puisque, si elle entraîne une réaction positive de la part de son destinataire, elle permet de t’éviter une procédure en justice longue et coûteuse.

Souvent, la loi t’impose d’écrire une telle lettre qui agit comme un dernier rappel officiel avant d’aller en justice. Il est donc important de préciser dans cette lettre que tu as l’intention de forcer la personne à exécuter son obligation en faisant appel au juge en cas de besoin ou si cette personne ne se manifeste pas.

Attention, tu dois pouvoir prouver que tu as mis la personne en demeure de s'exécuter. Il vaut donc toujours mieux envoyer ta mise en demeure par recommandé avec accusé de réception de façon à avoir une preuve et une date précise de la réception de l’envoi.

Qu’implique-t-elle ?

Si tu n’obtiens toujours aucune réaction suite à la mise en demeure, les intérêts de retard (dus du fait de l’exécution tardive de ce qui était prévu) peuvent commencer à courir à partir de l’envoi de cette lettre, et des dommages et intérêts peuvent être demandés.

Que doit-elle mentionner ?

La mise en demeure ne doit pas nécessairement être rédigée par un professionnel (un avocat ou un huissier), tu peux donc la rédiger toi-même.

Pour cela, il est conseillé que tu fasses au moins mention de ce qui suit :

  • la date de sa rédaction;
  • les coordonnées du destinataire;
  • un résumé du problème survenu;
  • ta demande du règlement du litige (demande de payement, demande d’effectuer des travaux, etc.);
  • le délai qu’il reste ou que tu proposes pour régler le problème;
  • tes coordonnées et ta signature;
  • la mention de l'expression « mise en demeure »;

Toutes les pièces jugées utiles telles qu’une facture ou l’exemplaire d’un contrat peuvent y être annexées.

Modèle

Mise en demeure

lieu et date

nom et adresse de l’expéditeur

nom et adresse du destinataire

Madame, Monsieur, Objet : achat de .......... (description) - référence de la facture - BC.. (date)

J’ai acheté xxxx sous rubrique chez vous le .......... (date).

Le contrat (ou le bon de commande) prévoyait un délai (ou une date) de livraison précis(e), à savoir .......... Ce délai (ou cette date) de livraison est à présent dépassé(e).

Restant sans nouvelles de votre part à ce jour, je vous somme et vous prie de prendre toutes les mesures nécessaires afin de pouvoir procéder à la livraison dans les .......... jours qui viennent.

Veuillez agréer l’expression de mes salutations distinguées.

signature

Posté par infor jeunes à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 juillet 2014

Centres PMS et Plannings familiaux

bouée

Si tu te poses des questions par rapport à ton environnement familial ou sentimental, tes résultats scolaires, ton orientation sexuelle ou bien par rapport à la contraception, n'hésite pas à franchir la porte d'un CPMS ou d'un planning familial.

Nous allons t'expliquer en quoi ils peuvent t'aider !

Les centres PMS

Organisés en réseaux, les centres psychomédico-sociaux sont composés de psychologues, d’assistants sociaux, d’infirmiers et d’un médecin attaché à chaque centre.

Pour quel public ?

Ils s'adressent aux élèves de l'enseignement ordinaire fondamental et secondaire (de plein exercice ou à horaire réduit) et spécialisé.

Quels sont les rôles d'un centre PMS ?

  • Mettre en place les meilleures conditions afin de développer ta personnalité et ton rôle de citoyen responsable, actif critique et solidaire ;
  • T'aider à t’orienter dans tes choix d’études; 
  • Promouvoir la santé à l'école via le suivi médical des élèves, la politique de vaccination, le dépistage des maladies transmissibles et l’établissement d’un recueil standardisé de données sanitaires;
  • Remettre un avis censé éclairer une prise de décision future concernant ton bien-être à l'école;
  • Etre vigilants à aider les enfants victimes de maltraitance en avertissant les instances compétentes.

Gratuité et confidentialité

Les services d'un centre PMS sont privés et gratuits car tout jeune bénéficie en toute liberté du droit à l’orientation scolaire et à la guidance. Le personnel des centres PMS est tout à fait indépendant de la direction des établissements dans lesquels il travaille.

Les plannings familiaux

Ces centres disposent de médecins, de psychologues, d'assistants sociaux et de juristes.

Accueil

Le planning répond gratuitement à toutes les questions portant sur la contraception, le sida, l’identité sexuelle, la vie amoureuse, la violence de couple ou le divorce. Tu seras alors accueilli par une personne formée à l'écoute qui soit:

- te répondra directement;

- te proposera un entretien d'urgence;

- te réorientera vers un autre service.

Consultations médicales

Sans rendez-vous, les médecins te reçoivent pour des cas d'urgence tels que l'oubli de la pilule. Il est possible d'y faire un test de grossesse. Un médecin répond à toutes les questions de contraception, d'interruption de grossesse (avortement - IVG), de problèmes gynécologiques et physiques tant pour les hommes que pour les femmes.

Certains centres pratiquent également l'IVG.

D'autres spécialistes pour d'autres consultations...

Ils peuvent répondre à toute question concernant les soucis financiers, les problèmes d'emploi et de chômage, les difficultés de couple ou familiales, les difficultés sexuelles ou affectives, les questions existentielles sur différents thèmes: solitude, timidité, mal-être, etc.

Posté par infor jeunes à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Le COVOITURAGE

téléchargement

Tu en as marre des longs trajets vers ton école ou vers ton lieu de travail ? Le budget que tu consacres à ta voiture est trop élevé à ton goût ? As tu déjà pensé à la solution du covoiturage ? Celui-ci permet à plusieurs personnes de partager une seule voiture afin de se rendre à une même destination. On peut l’utiliser pour se rendre au travail, à l’école, au club de sport,... Si tu n’es pas encore convaincu, n’hésite pas à lire ce billet, il est fait pour toi !

Quels sont les avantages ?

Le covoiturage présente tout d’abord un avantage financier : en optant pour cette solution, tu réalises d’importantes économies sur le carburant, sur l’usure de ta voiture mais aussi sur les frais de stationnement. Voici quelques illustrations : une personne qui habite à 25 km de son lieu de travail et qui effectue du covoiturage réalise une économie d’environ 2.750 € par an ! C’est toi qui partage ta voiture ? Pas de problème, tu peux demander à chaque passager une indemnisation de maximum 0,25 € par km. Sache également que le covoiturage te permet de bénéficier d’avantages fiscaux.

Le covoiturage présente également un aspect convivial, puisqu’il permet aux différents passagers de partager un trajet ensemble. Il est toujours plus agréable de faire la route à plusieurs, surtout si le trajet est long. Enfin, le covoiturage est pratique et très bon pour l’environnement. Il réduit le nombre de voitures sur les routes et par conséquent, les embouteillages que celles-ci génèrent. Le covoiturage permet également de diminuer la pollution engendrée par le trafic routier. Encore un petit exemple : si 10 personnes habitant à 25 km de leur lieu de travail décidaient de faire du covoiturage avec une autre personne, cela représenterait une économie de 30 à 40 arbres par an !

Quid de l'assurance ?

Tu es le chauffeur et tu te demandes s’il existe des démarches spécifiques à effectuer au niveau de l’assurance ? En principe, la réponse est non : ton assurance auto couvre tous les passagers de ton véhicule, les covoitureurs y compris.

Toutefois, il peut exister certaines restrictions (notamment liées à l’utilisation de voitures de société). Il est donc conseillé de prendre contact avec ta compagnie d’assurance afin de ne prendre aucun risque.

En pratique

Si tu décides de te mettre au covoiturage, la première étape est de trouver tes futurs « covoitureurs ». Si tu ne connais pas les personnes avec qui tu peux partager tes trajets, sache qu’il existe de nombreux sites internet créés spécialement à cet effet.

Une fois que tu as trouvé tes covoitureurs, il faudra vous mettre d’accord sur toute une série d’éléments afin que le covoiturage se déroule de la meilleure manière possible. Pour éviter toute mauvaise surprise, il est préférable de régler les différents aspects dès les premiers contacts.

Voici des exemples de questions à envisager :

- à quelle fréquence covoiture-t-on ?

- quel sera le trajet ?

- change-t-on parfois de conducteur ? Si oui, à quelle fréquence ?

- quel horaire fixe-t-on ?

- décide-t-on des règles à respecter pendant les trajets (cigarette, nourriture, boissons) ?

- quel montant les passagers devront-ils payer au conducteur ?

Plus le nombre de covoitureurs est élevé, plus cela peut vite devenir difficile de s’y retrouver !

Un bon conseil ? Réalisez une petite fiche, un tableau, un planning, bref, un moyen qui permettra à chacun de s’y retrouver au mieux.

Plus d’info :

Quelques sites internet :

www.kidspooling.be

www.carpoolplaza.be

www.eurostop.be

www.covoiturage.be

Posté par infor jeunes à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

L'ARGENT de poche... pas un tabou

argent_de_poche

L'argent de poche... sujet à débat ! A partir de quel âge, combien donner, comment le donner, pour quoi faire, une obligation...? Essayons d'y apporter quelques réponses.

Le but ?

Cette action de donner de l'argent de poche, est un outil de la démarche éducative. Elle permet l'apprentissage à devenir autonome et responsable ainsi qu'à gérer l'argent. Ce geste doit être juste. S'il y a une différence entre frères, c'est qu'il y a une réelle cause (pas de discrimination), il ne faut pas non plus ranger sa chambre ou avoir de belles notes... C'est un plus à la dringuelle donnée lors de la nouvelle année ou d'un beau bulletin ou un salaire de job étudiant.

Quand et comment ?

Cette somme d'argent sera donnée de préférence en liquide pour garder un côté affectif à la démarche. Elle sera donnée par un parent (l'argent donné par mamie ou tonton ce n'est pas la même chose).  

L'argent de poche n'est pas une rente mensuelle, ce ne doit pas être un droit acquis. S'il est donné de manière mensuelle ou semestrielle, il faut s'y tenir. Grâce à cette régularité l'enfant apprendra à gérer son argent, à planifier ses dépenses, à épargner pour un achat coûteux... La fréquence peut passer d'une fois par mois à une fois toutes les semaines s'il a de la difficulté à gérer ou l'inverse.  

Il est important que la somme soit insuffisante, car dans la vie, on ne peut pas s'acheter tout ce que l'on veut, on doit faire des choix ou renoncer à certaines envies...

A partir de quel âge ?

Attendez que votre enfant ait une certaine maturité. Avant 12 ans, l'enfant n'a pas réellement besoin d'argent de poche. Avec la rentrée dans l'enseignement secondaire, sa vie d'étudiant change : un sandwich à midi, une sortie entre amis, du lèche vitrine entre copines...  

Il semblerait que les jeunes entre 10 et 13 ans perçoivent environ 17 €/mois et à 17 ans 60 €/mois. Une "indexation" peut être prévue à chaque rentrée scolaire, lors d'un anniversaire...  

Il se peut que votre enfant n'en veuille pas, car il n'en voit pas l'utilité (il a tout ce qu'il désire), par peur de grandir, par manque de confiance en lui... N'hésitez pas à en parler et à le rassurer...

Pas une obligation

Aucune loi n'impose l'argent de poche. Certains parents paient tout ce dont le jeune a besoin (habits, sorties, cartes de GSM...), d'autres préfèrent donner plus d'argent au jeune pour qu'il achète lui-même ce dont il a besoin... Ca peut être un mélange des deux, les parents se chargent des vêtements, coiffeur... et donnent une somme plus petite pour les loisirs (cinéma, une frite le samedi soir...). Mettez les choses au clair dès le départ, demandez lui qu'il en fasse bon usage. Ok pour les dépenses futiles mais non au gaspillage et aux achats nuisibles (tabac, alcool...) sous peine de suspension d'argent de poche.  

Vous pouvez prendre l'initiative de lui apprendre à mieux dépenser et l'orienter s'il vous le demande.

Un compte en banque

Comme dit plus haut, il est préférable de donner l'argent de poche en liquide, mais pourquoi ne pas lui ouvrir un compte bancaire pour les revenus des contrats étudiants, des enveloppes reçues pour les fêtes ou pour épargner une partie de l'argent perçu... C'est aussi un bel apprentissage que de savoir gérer un compte bancaire...

Plus d'info : www.famiweb.be ; www.enseignons.be ; www.magicmaman.be ; www.oivo-crioc.org; www.citoyenparent.be 

Posté par infor jeunes à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,



Fin »