Le BLOG d'INFOR JEUNES HUY asbl

02 septembre 2015

CHÔMAGE: PAS D’ALLOCATIONS pour les jeunes sans diplôme

A partir de ce 1er septembre, les conditions aux allocations d’insertion sont encore durcies et des milliers de jeunes de moins de 21 ans ne pourront plus en bénéficier.

Pour avoir droit aux allocations d’insertion professionnelle (AIP)*, tu devais déjà satisfaire 3 conditions :

  • avoir suivi certaines études de base (CEB ;
  • avoir accompli un stage d’insertion professionnelle, pendant lequel tu es inscrit comme demandeur d’emploi ;
  • avoir obtenu deux évaluations positives de tes démarches de recherche active d’emploi.

Depuis le 1er septembre, les jeunes, entre 18 et 21 ans qui sollicitent des allocations doivent obligatoirement être en possession d’un diplôme de l’enseignement secondaire supérieur (CESS) ou avoir réussi une formation en alternance. L’Onem a d’ailleurs publié une liste provisoire des diplômes, formations et certificats concernés : http://www.onem.be/sites/default/files/assets/chomage/insertion/20150610_allocations_insertion_21ans.pdf

 

1pexel

* aide financière pour les jeunes en recherche d’emploi et n’ayant pas encore suffisamment travaillé pour bénéficier du chômage

 

Après 25 ans, les AIP c’est fini aussi

Les restrictions en matière d’allocations avaient déjà touchés les jeunes en janvier dernier. Pour rappel, l’âge maximal du droit aux allocations est passé de 30 à 25 ans, excluant ainsi tous les jeunes qui ont « allongé leur parcours d’études » (redoublement, année à l’étranger, réorientation, etc.).

Afin de mieux t’informer sur ces nouvelles mesures, Infor Jeunes a publié une brochure reprenant les différentes normes. Gratuite, elle te permet d’y voir plus clair et de mieux comprendre ce qui change pour toi : http://www.infor-jeunes.be/site/dwn/insertAlloc.pdf

 

Posté par infor jeunes à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


A la recherche d'une activité de LOISIRS...

crocque-loisirs-2

Vous recherchez une activité pour occuper vos loisirs ou ceux de vos enfants. Mais ce n'est pas toujours facile de trouver des infos.

Alors, n'hésitez pas à vous adresser à INFOR JEUNES HUY - quai Dautrebande, 7 à 4500 HUY - tél. 085/21.57.71 ou huy@inforjeunes.be pour connaître les clubs sportifs de votre commune ou de la région, pour trouver un cours de peinture, de musique ou toute autre activité comme la danse, le théâtre, le cirque, les mouvements de jeunesse, ...

Posté par infor jeunes à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Différentes façons de SE LOGER

Quand tu voyages le logement représente souvent un poste qui peut peser sur ton budget ou t'inquiéter. Nous allons te présenter ici 10 solutions pour t'aider dans cette recherche parfois difficile afin que tu puisses vivre au mieux ces moments magiques seul(e) ou entre potes !

Prends ton sac à dos et suis-nous dans cette découverte !

 

Couchsurfing

Via un site Internet tu peux prendre contact gratuitement avec des milliers de participants à travers le monde. Cette formule te permet de loger chez des locaux mais elle te permet aussi de découvrir, grâce à eux, des coins peu ou pas connus des touristes. Tu n'es en retour pas obligé(e) de loger ton hôte. www.couchsurfing.com

 

Auberges de jeunesse – Hostels

Elles sont très répandues à travers le monde et économiques. En général, le dortoir permet d'accueillir 4 à 12 personnes. L'intérêt des auberges c'est qu'elles te permettent de rencontrer d'autres voyageurs qui t'apprendront des tas de trucs et astuces pour mieux profiter de ton voyage. Parfois ces auberges proposent même des sorties.

www.hihostels.com  www.hostelworld.com

 

Location d’appartements

C’est une solution très intéressante quand on est nombreux car il y a moyen de se loger à plusieurs et d’économiser sur les restaurants grâce à la cuisine.

De plus, tu te situes parfois au coeur de la ville, à proximité des métros, édifices culturels, gares, etc.

www.airbnb.be  www.booking.com

 

Echange de maisons

Il s’agit simplement d’échanger ton logement avec quelqu’un d’autre. C’est une solution économique et confortable qui repose sur la confiance mutuelle entre les voyageurs. Chaque site a ses spécificités qui sont regroupées ici : http://fr.camago.com/comparatif-site-echangemaison

 

Ww

woofing

oofing

Le Wwoofing (World Wide Opportunities on Organic Farms) est une solution d’hébergement où tu peux loger gratuitement en échange de ta participation aux activités (5-8h de ravail/jour) de la ferme dans laquelle tu te situes. Le reste de tes heures sera consacré à du temps libre pour visiter la région, te balader, discuter, bricoler ou te reposer.

http://wwoofinternational.org

 

Camping

Généralement pas très cher, le camping offre la possibilité de rencontrer d’autres voyageurs. Tu auras accès à de l’eau potable, des sanitaires et de l’électricité. Variante gratuite: avec une tente tu peux envisager le bivouac, qui consiste à planter ta tente où ça te plait entre le coucher et le lever du soleil. Renseigne-toi sur la législation avant de le faire !

 

Hébergements insolites

Tu peux loger dans un arbre, un igloo, une roulotte ou même une ancienne prison. Site à titre indicatif : www.hebergement-insolite.com

Pense aussi aux monastères et édifices religieux qui te proposent des logements bon marché.

 

Hôtels via internet

Il est parfois intéressant de consulter les grands bookers sur Internet. Il arrive que tu puisses dénicher des nuits dans de superbes hôtels à -75% en raison de la période ou bien de la demande.

 

Trucs et astuces

Pratique pour économiser une nuit tout en se déplaçant, pense aux transports comme les trains couchette ou les ferrys. C’est aussi possible en bus ou en avion mais moins confortable.

N'oublie pas qu'avec le sourire tu peux aussi demander aux locaux pour te loger dans une grange ou planter ta tente.

Posté par infor jeunes à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01 septembre 2015

Le BABY-SITTING

Tu es jeune, toujours à l’école ou étudiant(e) dans le supérieur, tu apprécies le contact avec les enfants et souhaites gagner de l’argent de poche ? Le baby-sitting pourrait t’intéresser. Si tu souhaites te lancer dans cette aventure, ce billet pourra t’aider à comprendre au mieux le fonctionnement de cette activité.

 

QU'EST-CE QUE C'EST ?

Il s’agit d’un service de garde d’enfant pendant l’absence des parents. En tant que baby-sitter tu seras chargé, selon la demande des parents : d’occuper les enfants, les animer, leur donner le repas, le bain, les mettre au lit,...  Le baby-sitting s’effectue généralement au domicile des parents mais si ces derniers te l’autorisent ou te le demandent, tu pourras aussi être chargé d’aller chercher les enfants quelque part, à l’école par exemple, ou encore de les amener à des activités en dehors de leur domicile.

 

EST-CE LEGAL ?

Pour respecter la loi, il faut en premier lieu conclure un contrat de travail. Pour cela, tu dois être âgé de 16 ans minimum ou de 15 ans si tu as déjà suivi les deux premières années de secondaire (attention, les années doivent avoir été suivies mais pas forcément réussies). En dessous de ces âges tu n’as pas le droit de travailler. Plusieurs formes de contrat de travail s’offrent à toi, la plus avantageuse est celle du contrat de travail « étudiant » (certaines règles doivent toutefois être respectées ; pour ce type de contrat, je te conseille de t’informer sur le site www.actionjob.be).

 

SECURITE SOCIALE

1. Si tu ne prestes pas plus de 8 heures par semaine (dans une ou plusieurs familles) tu ne dois pas être assujetti(e) à la sécurité sociale, aucune cotisation ne doit donc être payée. D’autres obligations peu connues doivent par contre être remplies par les parents qui t’engagent : la tenue d’un registre général du personnel et un compte individuel pour le baby-sitter reprenant le nombre d’heures prestées (www.socialsecurity.be).

 

2. Si tu dépasses le quota des 8 heures par semaine, tu dois être déclaré(e) auprès de l’ONSS et des cotisations sociales seront dues. Dans ce cas, si tu es toujours aux études, le contrat de travail étudiant te permet d’obtenir une réduction des cotisations sociales très avantageuse (www.actionjob.be). De plus, si tu dépasses le quota, ton travail devra être assuré par les parents selon la législation des accidents du travail (www.fao.fgov.be).

 

FISCALITE

Pour les impôts, tu devras indiquer tous les revenus que tu as perçu sur ta déclaration fiscale. Tu ne paieras d’impôts que si tes revenus nets dépassent 7.380 € par an (pour l’année de revenus 2015).

 

FIXER SON PRIX ?

Les prix proposés pour du baby-sitting sont en général très variables. Des barèmes de rémunération minimale sont fixés par l’Etat et sont donc obligatoires. Ces barèmes varient selon l’âge du travailleur mais aussi le moment où le travail est effectué (en semaine, en soirée, le dimanche, ...).

***

images (1)

Toutes ces règles sont rarement respectées par les baby-sitters et les parents car elles impliquent trop de démarches administratives et sont peu adaptées à ce type de travail qui nécessite de la flexibilité. Certains services comme la « ligue des familles » ou certaines mutuelles cherchent à pallier ces difficultés en proposant des services de baby-sitting avec plusieurs avantages : un service de réservations, un règlement, une assurance, des formations,...  Reste toutefois bien attentif et vérifie chaque fois que ces systèmes respectent les règles en vigueur.

 

PLUS D'INFO ?

www.infor-jeunes.be

Posté par infor jeunes à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

A la recherche d'une activité de LOISIRS...

Vous recherchez une activité pour occuper vos loisirs ou ceux de vos enfants. Une seule adresse pour toutes les infos… INFOR JEUNES HUY - quai Dautrebande, 7 à 4500 HUY - tél. 085/21.57.71 ou huy@inforjeunes.be pour connaître les clubs sportifs de votre commune ou de la région, pour trouver un cours de peinture, de musique ou toute autre activité comme la danse, le théâtre, le cirque, les

loisir

mouvements de jeunesse, ...

Posté par infor jeunes à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,