Le BLOG d'INFOR JEUNES HUY asbl

24 avril 2017

Vos STAGES d'été 2017 !

Les vacances d'été approchent !

Comme chaque année à cette période, Infor Jeunes Huy vous contacte afin de vous demander de transmettre vos offres de stages pour l'été ; nous pourrons ainsi les répertorier (par type d'activité et par commune) et les diffuser auprès de notre nombreux public de jeunes et de parents en recherche ... !

Contact : huy@inforjeunes.be - 085 21 57 71

stage

Posté par infor jeunes à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Le BABY-SITTING

Tu es jeune, toujours à l’école ou étudiant(e) dans le supérieur, tu apprécies le contact avec les enfants et souhaites gagner de l’argent de poche ? Le baby-sitting pourrait t’intéresser. Si tu souhaites te lancer dans cette aventure, ce billet pourra t’aider à comprendre au mieux le fonctionnement de cette activité.

 

QU'EST-CE QUE C'EST ?

Il s’agit d’un service de garde d’enfant pendant l’absence des parents. En tant que baby-sitter tu seras chargé, selon la demande des parents : d’occuper les enfants, les animer, leur donner le repas, le bain, les mettre au lit,...  Le baby-sitting s’effectue généralement au domicile des parents mais si ces derniers te l’autorisent ou te le demandent, tu pourras aussi être chargé d’aller chercher les enfants quelque part, à l’école par exemple, ou encore de les amener à des activités en dehors de leur domicile.

 

EST-CE LEGAL ?

Pour respecter la loi, il faut en premier lieu conclure un contrat de travail. Pour cela, tu dois être âgé de 16 ans minimum ou de 15 ans si tu as déjà suivi les deux premières années de secondaire (attention, les années doivent avoir été suivies mais pas forcément réussies). En dessous de ces âges tu n’as pas le droit de travailler. Plusieurs formes de contrat de travail s’offrent à toi, la plus avantageuse est celle du contrat de travail « étudiant » (certaines règles doivent toutefois être respectées ; pour ce type de contrat, je te conseille de t’informer sur le site www.actionjob.be).

 

SECURITE SOCIALE

1. Si tu ne prestes pas plus de 8 heures par semaine (dans une ou plusieurs familles) tu ne dois pas être assujetti(e) à la sécurité sociale, aucune cotisation ne doit donc être payée. D’autres obligations peu connues doivent par contre être remplies par les parents qui t’engagent : la tenue d’un registre général du personnel et un compte individuel pour le baby-sitter reprenant le nombre d’heures prestées (www.socialsecurity.be).

 

2. Si tu dépasses le quota des 8 heures par semaine, tu dois être déclaré(e) auprès de l’ONSS et des cotisations sociales seront dues. Dans ce cas, si tu es toujours aux études, le contrat de travail étudiant te permet d’obtenir une réduction des cotisations sociales très avantageuse (www.actionjob.be). De plus, si tu dépasses le quota, ton travail devra être assuré par les parents selon la législation des accidents du travail (www.fao.fgov.be).

 

FISCALITE

Pour les impôts, tu devras indiquer tous les revenus que tu as perçu sur ta déclaration fiscale. Tu ne paieras d’impôts que si tes revenus nets dépassent 7.380 € par an (pour l’année de revenus 2015).

 

FIXER SON PRIX ?

Les prix proposés pour du baby-sitting sont en général très variables. Des barèmes de rémunération minimale sont fixés par l’Etat et sont donc obligatoires. Ces barèmes varient selon l’âge du travailleur mais aussi le moment où le travail est effectué (en semaine, en soirée, le dimanche, ...).

***

images (1)

Toutes ces règles sont rarement respectées par les baby-sitters et les parents car elles impliquent trop de démarches administratives et sont peu adaptées à ce type de travail qui nécessite de la flexibilité. Certains services comme la « ligue des familles » ou certaines mutuelles cherchent à pallier ces difficultés en proposant des services de baby-sitting avec plusieurs avantages : un service de réservations, un règlement, une assurance, des formations,...  Reste toutefois bien attentif et vérifie chaque fois que ces systèmes respectent les règles en vigueur.

 

PLUS D'INFO ?

www.infor-jeunes.be

Posté par infor jeunes à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Les CHANTIERS internationaux

chantier

Voyages, rencontres, découvertes, aventures : voilà sans doute quelques-unes des raisons qui te donnent envie de participer à un chantier international cet été.

Participer à un chantier, c’est un engagement personnel pour soutenir une action ou une cause. Mais c’est aussi partir à la rencontre d’un autre pays, d’autres personnes, d’une culture différente, d’autre(s) langue(s), d’un autre cadre de vie, d’une expérience de vie communautaire...

Ca consiste en quoi un chantier international ?

Un chantier international propose à des jeunes venus de tous pays de travailler bénévolement en collaboration avec une association locale afin de l’aider à développer un projet.

Celui-ci peut revêtir un caractère social, culturel, architectural, archéologique ou autre. Cela signifie que les jeunes peuvent effectuer des travaux très variés : restauration ou aménagement de locaux, animations pour des enfants, travaux de protection de l’environnement, encadrement de personnes handicapées, réalisation de spectacles, sensibilisation sur les thèmes des droits de l’homme, des réfugiés, des minorités… Mais un chantier n’est pas l’occasion de tracer à bon prix dans le sable ses quatre mètres carré de soleil... le travail demandé peut se révéler assez costaud !

Toutefois, en dehors des heures de travail (environ une trentaine par semaine), les volontaires peuvent consacrer du temps à la visite et à la découverte du pays.

La majorité des chantiers se déroulent entre juin et septembre et durent de deux à quatre semaines.

Qui peut s'engager ?

En principe, il faut être âgé de 18 ans minimum, mais, exceptionnellement, des volontaires plus jeunes pourront être acceptés sur certains chantiers. A partir de 16 ans, pour les chantiers en Belgique.

Dans la plupart des cas, aucune qualification spécifique n’est requise, la motivation est le seul critère. En ce qui concerne la langue utilisée, il s'agit généralement de l'Anglais qui est connu au moins un peu par tous.

Parfois, c'est le pays où est organisé le chantier qui détermine la langue en usage (ex . le français dans le Nord de l'Afrique, l'espagnol en Espagne). De toute façon, c’est l’occasion d’apprendre une nouvelle langue ou de la parfaire en baragouinant avec les autres participants.

Combien ça coûte ?

Plusieurs associations belges se chargent d’organiser de tels chantiers. La plupart demandent une cotisation annuelle et un droit d’inscription variant en fonction des destinations souhaitées. Certaines y incluent une assurance couvrant la responsabilité civile et les risques d’accident.

En ce qui concerne les frais de participation, les prix varient suivant le chantier, le pays de destination et l’association d’accueil : cela peut aller du forfait “tout compris” à la prise en charge de tout ou partie des frais (ex. voyage, nourriture, loisirs, participation au coût du projet) par les participants. La nourriture et le logement sont souvent assez simples.

Des liens vers les organisations et les infos utiles :

- www.cjdasbl.be (reprend les offres)

- www.compagnonsbatisseurs.be

- www.quinoa.be

- www.servicevolontaire.org

- www.scibelgium.be 

Posté par infor jeunes à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Le logement INTERGENERATIONNEL

As-tu déjà imaginé avoir pour cokotteur(-euse) une personne qui aurait 60 ans de plus que toi ? Il sagit du logement intergénérationnel! C’est en vogue et rempli d’avantages ! On t’explique tout !

Kesako ?

Ce concept a vu le jour chez nous il y a 3 ans à l’initiative de l’asbl 1 toit-2 âges et il connait actuellement un certain succès. Cette formule permet aux étudiants de loger chez une personne âgée avec un loyer modéré en échange de services rendus (partage de tâches quotidiennes).

Un concept original de cohabitation qui permet à chacun de s’y retrouver. En effet, les propositions de logement qui s’offrent aux étudiants sont souvent très onéreuses et s’ajoutent aux nombreux coûts liés aux études.

Cette cohabitation te permet donc de réduire drastiquement les frais puisque le loyer varie, selon la formule choisie, entre 180 et 300 euros.

Il est possible de trouver ce type de logement dans nos grandes villes étudiantes: Namur, Liège, Bruxelles, Mons, Louvain-la-Neuve, Charleroi et Marche-en-Famenne.

Le logement intergénérationnel est un concept véritablement humain et solidaire. Il peut être une solution pour toi si tu es en mal d’indépendance et que malgré tout, tu apprécies les atmosphères familiales. Pour les seniors, cette alternative offre de nombreux avantages telles que prévenir l’isolement et la solitude en offrant une présence et une compagnie, augmenter la sécurité, permettre de rester chez soi plus longtemps, etc.

Comment ça marche ?

Tenté(e) par l’aventure ? Il te faudra alors suivre une procédure. Tout d’abord, sache que pour pouvoir poser ta candidature, tu dois avoir entre 18 et 28 ans maximum. Ensuite, l’asbl "1 toit-2 âges" organise des entretiens individuels tant avec les personnes désireuses d’accueillir un étudiant qu’avec les étudiants eux-mêmes.

L’objectif est de vérifier que chacun est bien dans l’esprit "logement intergénérationnel" et de définir l’engagement de chacun. En effet, tu trouveras différentes formules qui varient selon les services rendus (faire les courses, cuisiner, accompagner la personne chez le médecin, etc.) et donc selon le loyer à payer. Ensuite, en fonction de ton profil et de tes envies, tu seras mis en contact avec la personne qui correspond le mieux à tes attentes. Si le courant passe bien, les deux parties devront signer une convention d’hébergement personnalisée ainsi que la "Charte du senior et de l’étudiant" qui précise les règles de fonctionnement de manière générale.

Les contrats sont établis pour une période de 10 mois de septembre à juin. Pour des raisons fiscales et juridiques, il n’est pas possible de te domicilier chez le senior.

Par ailleurs, une cotisation annuelle de 250 euros par an te sera demandée comme participation au fonctionnement de l’asbl. Bon plan : certaines mutuelles proposent des réductions de frais de dossier. N’hésite pas à te renseigner auprès de ton organisme.

En cas de litige entre les deux parties, un médiateur de l’association interviendra dans un premier temps pour résoudre le problème. Si la conciliation n’aboutit pas, le juge de paix pourra alors être saisi.

Attention !

Ta présence doit avant tout être une présence rassurante. Il ne s’agit donc pas de devenir garde malade et de te substituer aux services de soutien à domicile existants (tels que les aides à domicile, infirmiers, etc.) ni même de remplacer la famille du cohabitant-senior (qui a des obligations vis-à-vis de celui-ci comme la visite et le devoir d’assistance). L’association 1 toit-2 âges sera là pour y veiller en cas de souci.

photo

Plus d’info : www.1toit2ages.be

Posté par infor jeunes à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23 avril 2017

BIBLIOTHEQUE sociale

biblio

Pour vos travaux scolaires, INFOR JEUNES HUY met à votre disposition GRATUITEMENT plus de 50 dossiers de presse avec adresses utiles et brochures diverses... à consulter sur place et/ou à emporter.

Liste complèteAbandon, Adoption, Alcool, Anorexie / Boulimie, Avortement, Baptêmes étudiants, Condition de la femme, Contraception, Cyber harcèlement, Décrochage scolaire, Délinquance juvénile, Dépendance jeux vidéo, Deuil, Divorce, Dons et greffe d’organes , Droits de l’enfant, Droits de l’homme, Enfants et consommation, Euthanasie, Extrême droite, Gens du  voyage, Handicap, Harcèlement, Immigration, Internet, Jeux de hasard, Maltraitance des enfants, Maltraitance des personnes âgées, Maman-ados, Multimédia, Pauvreté, Pédophilie, Piercings – tatouages, Peine de mort, Prison, Prostitution, Racket, Racisme, Radicalisation, Rapt parentaux, Religion, Santé, SDF, Sectes, Sexualité, Sida, Sport et violence, Suicide, Surdoués, Tabac, Télé et enfants, Travail des enfants, Toxicomanie, Viol, Violence à l’école, Violence urbaine.


Adresse : INFOR JEUNES asbl - quai Dautrebande 7 à 4500 HUY - tél. 085/21.57.71 - accès libre du lundi au vendredi de 8h30 à 16h30 - possibilité de photocopies

Posté par infor jeunes à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,